Amsterdam prévoit d’utiliser des bateaux autonomes dans plusieurs domaines

13

Près d’un quart de la surface d’Amsterdam est constituée d’eau, et environ 165 canaux longent les rues de la ville. L’Institut des solutions métropolitaines avancées d’Amsterdam et le MIT ont travaillé ensemble pour la réalisation du projet « Roboat » visant à concevoir des bateaux robotiques autonomes. Ces appareils sont équipés de différents capteurs, de propulseurs, de modules GPS, de caméras et de plusieurs matériels permettant d’offrir une mobilité intelligente sur l’eau. L’un des objectifs du projet serait de créer des unités Roboats capables d’assurer le transport sur les voies navigables. La ville compte également utiliser ces appareils pour créer des structures flottantes robotisées pouvant accueillir des marchés alimentaires ou des spectacles. Ce type de plateforme constitué de plusieurs unités sera en mesure de s’assembler et de se désassembler automatiquement. Les robots bateaux constituent également une solution de choix pour la collecte de données sur l’infrastructure de la ville ainsi que sur la qualité de l’air et de l’eau.

Les chercheurs ont réussi à concevoir des plateformes robotiques capables de s’identifier et de se connecter automatiquement à des stations d’accueil. Le dispositif fonctionne grâce à un algorithme de contrôle guidant les robots vers une cible ainsi que par un système de vision et de contrôle par ordinateur. Cette solution pourrait être utilisée pour créer un service de collecte d’ordure automatisé. Les unités Roboats pourront sillonner les canaux de la ville en localisant et en verrouillant les plateformes contenant les poubelles afin de les ramener aux installations de collecte.