Une application destinée aux malvoyants pour faciliter leur quotidien

7

Il s’agit d’une solution majeure pour améliorer le quotidien des malvoyants, sans toutefois être une exclusivité. Honor, une filiale de Huawei, a lancé une nouvelle application qui va les aider à lire et à décrire avec plus d’aisance des documents et des textes pour lesquels ils auraient beaucoup plus de difficultés. L’application se nomme PocketVision, et a été développée en collaboration avec une société chinoise spécialisée dans la technologie de la vision, Eyecoming. PocketVision a été présentée ce jour à la conférence annuelle de l’IFA de Berlin. Elle utilise principalement la caméra du smartphone, en combinaison avec une intelligence artificielle embarquée. L’application peut être sollicitée de trois manières différentes. Soit, à travers l’OCR, ou reconnaissance optique de caractères, pour convertir les images en texte et finalement en voix. Elle peut aussi modifier l’arrière-plan d’un extrait de texte avec la fonctionnalité « image négative » pour qu’il soit plus facile à lire sur l’écran. Enfin, le mode « zoom avant » pour agrandir les petits caractères avec les boutons de réglage du « volume » de l’appareil. PocketVision est disponible en plusieurs langues, dont l’anglais, le chinois, l’italien et l’allemand.

Officiellement, PocketVision est uniquement présent sur Honor 20 Pro. Néanmoins, l’application peut être téléchargée directement sur Huawei AppGallery. Ainsi son installation est possible surtout mobile Honor et Huawei doté de l’IA et de la caméra adaptées. PocketVision n’est pas la première application développée par Huawei qui soit destinée à faciliter la vie aux personnes souffrant de handicap. Story Sign est, par exemple, capable de traduire des livres pour enfants en langage des signes. Microsoft et Google ne sont pas en reste. Ce dernier a présenté plusieurs applications, dont une destinée aux malentendants. C’est également le cas d’Airbnb avec ses filtres qui permettent à cette catégorie de population de trouver une maison qui leur convient. L’engouement des grandes firmes pour ce genre de technologie n’est pas uniquement motivé par leur altruisme. En effet, les personnes handicapées représentent un marché potentiel de 1,3 milliard d’individus dans le monde.