Des robots capables de travailler ensemble à l’image des fourmis

13

Afin d’améliorer la mobilité des robots, les chercheurs d’EPFL et de l’Université d’Osaka ont développé de minuscules robots appelés « Tribot » capables de collaborer ensemble pour se déplacer et surmonter les obstacles. Le fonctionnement du dispositif s’inspire de la collaboration des fourmis. Chaque robot constituant le système n’est pas intelligent en soi, mais ils sont contrôlés d’une manière collective pour déployer des capacités intelligentes. D’après ses concepteurs, les Tribots seront capables de se déplacer sur tous types de terrain complexe en détectant les obstacles et en relayant les informations au reste de l’essaim pour tenter de franchir les obstacles.

Les petits robots Tribots pèsent moins de 10 grammes et sont fabriqués en série, car ils sont essentiellement constitués de PCB dotés de quelques composantes mécaniques et des points de préhension. Une dizaine de ces robots disposés sur une zone cible sera capable de prendre des mesures et d’analyser certaines données telles que les points chauds de rayonnement ou de chaleur. Le principal avantage avec cet essaim de robots est que même si l’une des unités du système tombait en panne, le collectif demeure opérationnel pour mener à bien ses tâches. Grâce à leur intelligence collective unique, ces minuscules robots peuvent s’adapter à tous types d’environnement inconnus.  De plus, ils seraient plus performants que des robots plus gros et plus puissants dans certains cas. Les Tribots sont encore au stade de prototype. Toutefois, ils constituent une réelle innovation pour le développement de systèmes de robot de type « collectif » à l’avenir.