Des meubles robotiques développés par Ori, la startup du MIT Media Lab

17

La startup américaine Ori, basée à Boston, commercialise actuellement de nouveaux concepts de meubles contrôlés par robot. Ces appareils ont été spécialement conçus pour permettre aux gens d’économiser de l’espace dans leur intérieur. Ori a été créé en 2015 par une équipe d’ingénieur du MIT. Les travaux d’Ori se basent sur le projet CityHome du groupe Changing Places du MIT Media Lab en 2011. Cette étude a été réalisée après que les résultats d’une enquête aient révélé que les plans des appartements américains ont diminué de près de 10% au cours des 10 dernières années et que 66% de la population vivra dans les villes d’ici 2050.

Ori distribue actuellement 2 types de produits sur le marché. Son produit phare est l’Ori Studio Suite, un ensemble de meubles robotiques constitué d’un lit, d’un espace de divertissement, d’un espace de rangement, d’un coin de télévision et de bien plus encore. Ce modèle a été lancé pour la première fois en avril 2018 et est disponible en deux styles : Original et Slim. Le deuxième produit de l’entreprise est le Pocket Closed. Il se constitue d’un ou deux murs de rayonnage pouvant changer de configuration pour se transformer en dressing. Ori a déclaré que ses produits exploitent la robotique via des pistes motorisées permettant de déplacer les meubles dans un espace. Ces meubles sont capables de se déplacer et de changer de configuration par la pression d’un simple bouton. Ils peuvent également être contrôlés à l’aide de la commande vocale (Amazon Alexa ou Google Assistant), via une application Ori ou avec le panneau de configuration Ori. La startup travaille également en collaboration avec IKEA pour le lancement d’une nouvelle gamme de meubles robotiques appelée ROGNAN conçu sur la base de sa plateforme robotique. Les deux entreprises prévoient de lancer ROGNAN pour la première fois à partir de 2020 au Japon.