Des chercheurs ont créé un robot colibri équipé d’une intelligence artificielle

20

Des chercheurs de l’Université Purdue ont conçu un robot volant s’inspirant des colibris. Cet appareil fonctionne grâce à des algorithmes de machine learning basés sur les techniques utilisées par ces oiseaux pour voler. Ce petit robot serait capable de tirer des leçons d’une simulation pour voler à la manière des colibris. L’intelligence artificielle combinée à des ailes souples et battantes permet à l’appareil d’apprendre de nouvelles choses. Même si pour le moment, le robot n’est pas encore capable de voir, il peut détecter son environnement en touchant les surfaces. Grâce à cette faculté, le robot peut créer une carte sans voir les environs. Ce qui le rend fonctionnel pour la recherche de victimes dans un endroit sombre.

Les chercheurs de l’Université Purdue vont présenter les résultats de leurs travaux le 20 mai prochain, lors de la Conférence internationale de l’IEEE sur la robotique et l’automatisation 2019 qui se déroulera à Montréal. Ces nouveaux appareils seront capables d’aller là où les drones ne peuvent pas. Les chercheurs ont déclaré que les drones ne peuvent pas être rendus infiniment petits à cause du fonctionnement de l’aérodynamique conventionnelle. Toutefois, les robots colibri ne sont pas soumis à cette règle, car pour eux, l’aérodynamique est intrinsèquement instable avec des angles d’attaques élevés et une portance élevée. Xinyang Deng, un professeur agrégé de génie mécanique à Purdue et son équipe ont étudié les colibris pendant plusieurs étés dans le Montana. Ils ont ensuite combiné les données qu’ils ont amassées avec des études approfondies sur la physique des insectes pour construire des robots plus petits que les colibris. Grâce à ces études, les chercheurs ont pu concevoir un robot colibri de 12g et un autre robot insecte de 1g. Les corps de ces robots ont été imprimés en 3D et ils sont équipés d’ailes en fibre de carbone ainsi que de membranes découpées au laser.