ALPHRED-2 : le curieux robot quadrupède du laboratoire RoMeLa

5

La plupart des robots quadrupèdes comme Spot, Laikago ou ANYmal ont une configuration qui imite les animaux. C’est-à-dire que leurs « pattes » vont par paire. Cela leur accorde une plus grande liberté de mouvement (latéral, avant-arrière, descente d’escalier, etc.). Mais dernièrement, le laboratoire RoMeLa (Robotics and Mechanisms Laboratory) rattaché à l’UCLA a présenté sa nouvelle conception, le robot ALPHRED-2 qui a succédé à l’ALPHRED original déjà présenté lors de l’IROS 2018. Contrairement aux modèles à quatre pattes classiques, celui-ci présente une configuration curieuse. Ses quatre pattes sont disposées de façon symétrique autour d’un corps central. De plus, il est capable d’adopter des positions en bipédie ou tripodie pour affecter la ou ses autres membres à des fonctions spécifiques (ouverture de porte, port de charges, etc.). Néanmoins, ALPHRED-2 peut réaliser des déplacements au moins aussi complexes que les autres modèles quadrupèdes, comme la marche ou le saut.

Le robot ALPHRED-2 est équipé d’un dispositif de locomotion adaptée à sa manière de se déplacer : le BEAR. Par ailleurs, il est doté d’un moteur à refroidissement liquide qu’il ne sollicite qu’en cas d’effort conséquent. Le laboratoire RoMela est adepte des systèmes de déplacement atypiques de ses robots. On se souvient, notamment, de son modèle bipède NABIRoS qui peut marcher sur les côtés. ALPHRED-2 est aussi capable d’adopter cette configuration en n’utilisant que deux de ses pattes.