L’intelligence artificielle va permettre de concevoir des drones autonomes

19

Le ministère de la Défense et l’armée américaine estiment que les courses de drones autonomes vont permettre de développer de nouveaux dispositifs d’intelligence artificielle capables de gérer la navigation à grande vitesse dans des espaces restreints sans intervention humaine. D’après eux, cette technologie sera utile pour la conception de drones militaires autonomes et de drones de sauvetage dans le futur. Afin de développer ce secteur, Lockheed Martin, une société aérospatiale américaine, a décidé d’organiser une course de drones autonomes appelée AlphaPilot. Cet évènement va réunir 9 équipes de chercheurs spécialisés dans l’IA dont un groupe Robotique et Perception de l’Université de Zurich en Suisse. L’équipe qui sera en mesure de battre d’autres drones autonomes et un pilote de drone professionnel lors de la course remportera un prestigieux prix de 2,25 millions de dollars.

La course AlphaPilot aura pour but de comparer les dispositifs d’intelligence artificielle de chaque équipe. Pour cela, ils devront charger leur code IA dans des drones identiques  doté d’un GPU NVIDIA Xavier. L’initiative de Lockheed Martin va permettre de soutenir les innovations en matière d’intelligence artificielle pour la conception des drones autonomes dans le futur. Keith Lynn, le responsable du programme AlphaPilot chez Lockheed Martin, a déclaré qu’un sommet d’une semaine sera organisé pour améliorer les codes des équipes participantes. Toutefois, il a rajouté que chaque équipe conservera les droits de propriété intellectuelle de leur code IA. La conception d’une IA capable d’effectuer des vols à grande vitesse dans des environnements complexes constitue encore un réel défi pour les chercheurs. Il va falloir former les modèles d’intelligence artificielle en fonction des différentes situations qu’ils pourront rencontrer en vol.