L’IA va permettre d’attraper les voleurs à l’étalage en flagrant délit

48

Le vol à l’étalage est un problème majeur pour les détaillants du monde entier. Rien qu’aux États-Unis, cette pratique coute des milliards de dollars par an. Pour lutter contre ce fléau, Vaak, une start-up japonaise basée à Tokyo a décidé de développer une intelligence artificielle qui serait capable d’attraper les voleurs à l’étalage en flagrant délit. Cette IA serait aussi capable d’alerter les membres du personnel afin qu’ils puissent intervenir pour prévenir le vol. Baptisé Vaakeye, ce système exploite le système de caméras de surveillance des magasins pour détecter les vols. Le dispositif a été formé grâce à l’analyse de plus de  100 heures de vidéos en circuit fermé montrant des clients honnêtes ainsi que des voleurs à l’étalage.

Ce nouveau système basé sur l’intelligence artificielle a été installé dans une cinquantaine de magasins de proximité dans la région de Tokyo. Vaakeye aurait permis de réduire de 77% les pertes liées au vol à l’étalage. Ryo Tanaka, le directeur général de Vaak, a déclaré que le dispositif serait capable d’identifier les activités suspectes en se basant sur plus de 100 aspects du comportement des acheteurs. Vaakeye analyserait les mouvements de la main, les expressions faciales ainsi que le choix de vêtements des acheteurs pour identifier un suspect potentiel. Lors des tests, l’IA a pu découvrir différentes activités suspectes comme des comportements agités ainsi que la mise en place d’articles dans des sacs ou dans les poches. Une fois que le dispositif a détecté un cas suspect, il alerte directement le personnel du magasin via une application pour qu’ils puissent prendre les mesures adéquates. Ryo Tanaka a souligné que le système ne qualifie pas les personnes de « voleur à l’étalage« ,  mais demande au personnel d’être vigilant avec les individus susceptibles d’avoir volé quelque chose.