Des chercheurs développent un implant capable de transformer les signaux du cerveau en parole synthétisée

26

Les troubles neurologiques peuvent entrainer la perte de la voix chez certains patients. Toutefois, des scientifiques ont découvert que les personnes qui ont perdu la capacité de parler sont toujours en mesure d’envoyer les signaux cérébraux utilisés pour générer la parole. Les chercheurs ont décidé d’exploiter cette connaissance sur le cerveau humain pour tenter de ramener les voix des personnes touchées par ce type de pathologie. Pour cela, ils ont développé une interface cerveau-machine capable de transformer les signaux cérébraux en discours essentiellement reconnaissable.

Les chercheurs travailleraient également sur la conception d’électrodes qui seraient plus compatibles avec l’interface du cerveau. Ils prévoient aussi de développer un système d’apprentissage automatique plus sophistiqué permettant d’améliorer la précision globale du dispositif. Grâce à cette innovation, les personnes atteintes de SLA, de Parkinson ou de certains troubles neurologiques entrainant la perte de parole pourront communiquer à nouveau.