Les drones Wing de Google autorisés à réaliser des livraisons publiques en Australie

16

Après 18 mois d’essai et 3000 livraisons réussies, les autorités de l’aviation australiennes ont décidé de donner leur approbation pour le déploiement d’un service de livraison grand public avec les drones Wing de la maison mère de Google « Alphabet ». Pour commencer, le service sera d’abord proposé à Canberra au niveau de 100 maisons se trouvant dans les banlieues de Crace, Franklin et Palmerston. Wing compte ensuite l’étendre aux maisons d’Harrison et de Gungahlin. La firme travaille actuellement en collaboration avec les entreprises locales telles que les cafés et les pharmacies pour livrer leurs produits en à peine quelques minutes.

Malgré l’approbation des autorités locales, le service de livraison par drone de Wing sera régi par quelques restrictions. Les drones de la firme ne seront autorisés à voler qu’entre 7h et 20h du lundi au vendredi. Ils ne devront pas non plus survoler les routes principales ou voler trop près des gens. Les bénéficiaires du service devront aussi recevoir un briefing de sécurité sur les interactions avec les drones. Wing estime que le marché des livraisons par drone pourrait rapporter près de 30 à 40 millions de dollars australiens aux entreprises de la région. D’après eux, les drones seraient en mesure de livrer une commande à emporter sur 4 d’ici 2030. Le régulateur australien CASA a indiqué que l’autorisation accordée à Wing est une première mondiale. Cette situation montre que Google a pu devancer Amazon dans la proposition d’un service de livraison au grand public. La firme de Jeff Bezos n’est pas le seul concurrent de Wing. La startup israélienne Flytrex a déjà commencé à tester son propre service de livraison par drone en Islande en 2017. UPS a également conclu un partenariat avec Matternet pour proposer des livraisons de matériel médical en Caroline du Nord.