Les drones utilisés pour limiter les dégâts causés par les ouragans

8

Le littoral sud-est des États-Unis est actuellement menacé par l’ouragan Dorian de catégorie 5. Les responsables des urgences et des préventions sont actuellement en train de tout mettre en œuvre pour se préparer au lendemain du passage de l’intempérie. Les principales entreprises de drones comme DJI et les groupes à but non lucratif tels que le « Airborne International Response Team » se préparent également à apporter leur soutien. En effet, depuis quelques années, les drones ont été utilisés pour renforcer les efforts de réaction avant et après les ouragans.

Avant le début de la saison des ouragans 2019, les dirigeants d’Homestead ont conclu un partenariat avec la société d’intervention « Disaster Program & Operations » ainsi qu’avec le fournisseur de services de drone « Airborne Response » pour qu’ils fournissent des services d’inspection d’infrastructure essentielle et d’intervention en cas de catastrophe. En 2018, Airborne Response a également réalisé des missions de recueil de données pour évaluer les dommages causés par l’ouragan Michael. Après le passage de l’ouragan Florence en 2018, la FAA a également autorisé « State Farm » a piloté des drones au-delà de la vision en visibilité directe dans 4 états américains pour évaluer les dommages et d’accélérer le traitement des demandes d’indemnisation des victimes de la tempête. Verizon a également déployé une flotte de drones dans les régions de la Caroline du Nord et du Sud en 2016 pour l’inspection des zones touchées par les inondations suite au passage de l’ouragan Matthew.