Les drones protègent les travailleurs en charge des tâches dangereuses

12

Dernièrement, Bloomberg a publié un article expliquant la manière dont les drones sont utilisés pour protéger les travailleurs effectuant des tâches dangereuses. Le rapport indique que près de 166 travailleurs américains sont décédés dans des espaces confinés en 2017 et que 887 d’entre eux ont été tués suite à des chutes. Toutefois, ces évènements auraient pu être évités en utilisant des drones et des robots pour réaliser les tâches dangereuses à la place des humains. Plusieurs entreprises comme AT&T, BASF et Royal Dustch Shell Plc font actuellement appel à des drones pour s’occuper des tâches les plus dangereuses. Dernièrement, AT&T a investi dans une flotte de drones pour l’inspection de ses 65,000 tours cellulaires aux États-Unis dont la hauteur peut atteindre 300 mètres, permettant ainsi d’éviter 5,000 ascensions humaines au cours des 18 derniers mois. Les raffineries Shell utilisent des drones pour inspecter les torches de gaz au niveau des cheminées. Auparavant, cette tâche nécessitait de hisser des ouvriers humains à une hauteur d’une centaine de mètres.

Le nombre de drones commerciaux enregistré à la Federation Aviation Administration (FAA) a explosé ces derniers temps. En 2018, ils étaient estimés à 277,000. Toutefois, la FAA estime qu’ils pourraient tripler ou même quintupler d’ici 2023. De plus, les grandes entreprises font actuellement pression auprès de Washington pour pouvoir utiliser les drones dans davantage de situations.