Des universitaires de Singapour vont procéder à des tests d’un bus autonome électrique Volvo 7900

25

L’Université de technologie de Nanyang (NTU) de Singapour a déclaré récemment que ses étudiants réaliseront le test d’un bus autonome de taille standard. Dans le cadre de ce projet, les universitaires vont utiliser un bus électrique Volvo 7900. Un deuxième bus autopropulsé Volvo sera testé en même temps par l’opérateur de transport en commun du pays. Pour ce dernier, les essais se dérouleront dans une centrale d’autobus locale. Ces deux innovations feront partie de la future flotte de transport en commun sans conducteur qui devrait desservir 3 régions de Singapour en 2022. Elles permettront de compléter un réseau de minifourgonnettes et d’autobus standard autonomes. Le Royaume-Uni et le Japon travailleraient également sur des projets similaires.

C’est à partir du début de l’année 2018 que la NTU a commencé à collaborer avec l’entreprise suédoise Volvo pour le développement du modèle 7900. Les deux firmes comptent prolonger leur partenariat afin de créer un réseau de bus autonome tout à fait opérationnel. Le bus électrique Volvo 7900 comporte 36 places assises et il ne rejette aucun gaz à effet de serre. La NTU a souligné que ce bus consomme 80% d’énergie de moins que les bus diesel de taille similaire.